élodie trudel

Comment survivre ou périr à la fin du monde?

UQÀM 2020

🏆 Mention bronze au concours ISTD

Idéation et création d'un livre dans le cadre du concours ISTD.

Comment survivre ou périr à la fin du monde est un livre ironique sur notre rôle dans la crise climatique. Il est constitué d'une liste de choses que nous faisons tous les jours et qui nous permettront de survivre ou de périr à la fin du monde. Le contenu de ce livre illustre les impacts positifs et négatifs qu'un même geste ordinaire peut avoir sur l'environnement. 

L'utilisation de la comparaison entre deux faits opposés issus d'un même geste nous amène à nous interroger sur l'impact réel que nous avons par rapport au réchauffement climatique. 

Projet réalisé dans le cadre du cours Typographisme: Illustration, sous la supervision de Judith Poirier.

*Projet finalisé à distance et non-imprimé en raison du COVID-19. Utilisation de la maquette mi-parcours pour le montage.

Pour une plus grande accessibilité, une seule typographie est utilisée dans son intégralité. Objet Sans est une fonte montréalaise créée par la fonderie Pangram Pangram. C'est une famille contemporaine qui rassemble les meilleures qualités des polices néo-grotesques suisses et géométriques. 

Le format du livre est également assez petit pour souligner la facilité de lecture, peu importe où se trouve le lecteur. La couverture grise souligne que nos bonnes actions, même si elles sont faites pour le bien, peuvent générer un effet négatif au final.

Using Format